Posted in Histoire de la Bretagne, Non classé

La Bretagne dans le cinéma des années 60 et 70, une galerie de personnages

Le Cheval d’orgueil, une certaine vision de la Bretagne… 1975, on était sortis des images d’Épinal, avec tas de fumier et calvaires, et voilà que Pierre-Jacques Hélias, qui se fait appeler Pierre-Jakez Hélias, nous sort son Cheval d’orgueil. 500 000 exemplaires vendus, et les Bretons ramenés au XIXe siècle ! L’auteur est déjà presque une caricature. […]

Continue reading
Posted in Histoire de la Bretagne, Non classé

Voile et football, le sport de ma Bretagne, années 60

La voile pour les riches, le vélo pour les paysans… et le foot pour tous ! Tabarly, et la plaisance devient un sport ! 1964, une course toute simple : partir d’Angleterre, seul, et rejoindre l’autre côté de l’Atlantique à la voile. Peu importe le nombre de coques, de mètres, de voiles. Pour nous, le yachting, c’était des […]

Continue reading
Posted in Histoire de la Bretagne, Non classé

Leclerc, l’épicier de Landerneau qui entre dans les familles en les forçant à se déplacer

Le premier Leclerc, Landerneau devient le centre des centres… Edouard Leclerc fait son blé avec ses biscuits… Des années déjà que « l’épicier de Landerneau » semait la zizanie dans le monde traditionnel de la distribution. D’abord des biscuits, de simples biscuits, plutôt bons il faut le dire, mais qu’il vendait 30 % moins chers que les autres […]

Continue reading
Posted in Le manuscrit perdu

Et si le plus grand philosophe de tous les temps s’appelait Google ?

J’étais déjà monté dans le grenier plusieurs fois, mais toujours avec Grand-Père. Ou Papa. Jamais Mamie ni Maman, l’une à cause des escaliers étroits et l’autre parce que c’est un grenier. Et les greniers… – Dans un grenier, on ne sait jamais ce que l’on va trouver, mais certainement pas ce que l’on cherche. Et […]

Continue reading
Posted in Le manuscrit perdu

Evitez les poètes maudits, foi de Thérèse…

– Bonjour Thérèse !… – Tiens !… Bonjour mon petit ! Louis m’appelle toujours « mon grand », et Thérèse s’acharne à me donner du « mon petit ». Je tremble un peu à l’idée qu’elle continue pendant vingt ans, mais compte tenu des dizaines de kilos qu’elle traîne en trop et de l’haleine de cubitainer qu’elle disperse aux quatre vents (Papa […]

Continue reading
Posted in Le manuscrit perdu

L’Angélus, quand Millet faisait son blé sur le dos des paysans…

Les victimes de la crémation paternelle furent ce soir-là des magrets de canard. Pour le soir, c’est peut-être un peu lourd, mais après une demi-heure sur la grille brûlante, il ne restait plus la moindre trace de graisse sur les jolis pavés noirs, que la main experte de Papa fractionna en plusieurs morceaux qui ressemblaient […]

Continue reading
Posted in Le manuscrit perdu

Passation autour du mystère du feu…

C’était notre premier repas du premier jour des premières vacances sans Grand-Père, et pour cette sorte de passation de pouvoir entre deux générations, Papa, mon patriarche préféré, avait décrété que nous marquerions l’événement. – Ma Chérie, les enfants (Papa fait parfois abstraction des éléments extérieurs, en l’occurrence Madame Leguellec.), pour marquer ce moment décisif de […]

Continue reading